Partager sur

MARCHE IMMOBILIER EN FRANCE: dernières actualités !


Publié le 25 août 2021

Les taux des crédits immobiliers au plus bas depuis 1964

Avec un taux de 1,06 % en moyenne – assurance et garantie non comprises – les taux d’intérêt des crédits immobiliers n’ont jamais été aussi bas ! Depuis 1964 et les premiers baromètres, c’est du jamais vu. Le taux d’intérêt moyen d’un emprunt sur 15 ans est compris entre 0,86 et 0,99 % et il s’élève à 1,18 % pour un crédit sur 25 ans. Vous avez un projet d’achat immobilier ? C’est le moment de passer à l’action. Les taux sont tellement bas qu’il est difficile pour les banques de les réduire encore et cela ne devrait pas durer. Les spécialistes tablent sur une remontée des taux à l’automne. Les conditions d’octroi des crédits devraient également se durcir afin de suivre les recommandations du Haut Conseil de stabilité financière. 

Loi Climat et résilience : gel des loyers et interdiction de louer pour les passoires thermiques

La loi Climat et résilience a été votée le 20 juillet. Son volet logement vise à inciter les particuliers à rénover leur bien immobilier pour améliorer ses performances énergétiques. Parmi les différentes mesures, le gel des loyers et l’interdiction de louer les appartements les plus énergivores. Première restriction, un bailleur qui loue un appartement dont la performance énergétique est classée F ou G ne pourra plus augmenter le loyer lors d’un renouvellement de bail ou entre deux locataires. Et à partir de 2025, les logements classés E, F et G seront progressivement déclarés impropres à la location. Ils ne pourront plus être proposés via une agence. La location entre particuliers restera possible mais le locataire pourra saisir la justice afin de faire réaliser des travaux sans que le bail ne soit remis en cause. 

La France moins touchée que ses voisins par la surévaluation des biens

Taux d’intérêts au plus bas, épargne forcée pendant la crise sanitaire et désir d’habiter un appartement plus confortable… Depuis la pandémie mondiale, l’immobilier est au plus haut. En France, le prix des biens serait surévalué de 2,8 % pour les transactions et de 4,1 % pour les locations par rapport à leur valeur sur le long terme. En 2021, le mètre carré a augmenté en moyenne de 0,3 % à Paris, Lille, Nice et Strasbourg. Lyon, Marseille et Nantes sont encore plus impactées avec une variation de +0,6 %. Mais ce phénomène concerne aussi nos voisins européens et le Canada. La France n’est pas la plus mauvaise élève. Dans 14 pays étudiés, la surévaluation des biens immobiliers est en moyenne de 10 %. Ce sont les Pays-Bas qui décrochent le titre de marché le plus risqué, aux côtés du Canada et de la Suède. La valeur des biens néerlandais à l’achat est surcotée de 14,3 % et celle des locations de 15,3 %. 

“Mon job, mon logement” : 1 000 euros pour aider les actifs à se loger

Vous commencez un nouveau travail et avez décidé de déménager ? Bonne nouvelle : depuis le 12 juillet, Action Logement (ex 1% patronal) accorde une aide forfaitaire de 1 000 euros à ceux qui reprennent un emploi (premier contrat de travail ou après une période de chômage) et à ceux qui déménagent pour diminuer leur temps de trajet. Baptisée "Mon job, mon logement”, l’aide est accordée quand le bail est signé dans les trois mois qui suivent le premier jour de travail. Autre impératif : avoir un salaire inférieur au SMIC si vous avez moins de 25 ans ou gagner moins de 1,5 % SMIC brut si vous êtes plus âgé. Mais ne tardez pas ! Après le 31 décembre, il sera trop tard. Et peut-être même avant : l’aide est accordée dans la limite de l’enveloppe allouée par le gouvernement.

Un été au frais même sans la clim

Pour faire face au dérèglement climatique et à la multiplication des épisodes de fortes chaleurs, les promoteurs immobiliers multiplient les initiatives. Leur but ? Concevoir des appartements qui resteront frais sans recourir à un système de climatisation, même en période de canicule. Architectes et promoteurs rivalisent d’imagination. Au programme : façades claires, appartements traversants, protections solaires sur les vitres, toitures végétalisées et jardins communs conçus comme des îlots de fraîcheur. Certains prévoient même d’aller plus loin, avec des bâtiments qui maintiennent une température comprise entre 22 et 26 degrés même l’hiver. Et sans chauffage. 

Construire aujourd’hui pour éviter une pénurie de logements demain

Chaque année, 400 000 logements sont construits en France alors que le besoin est évalué à 500 000. De juin 2020 à juin 2021, 390 600 logements ont été mis en chantier dans l’hexagone. Cette pénurie concerne particulièrement les logements sociaux. En 2020, seuls 87 501 agréments ont été délivrés pour construire de l’habitat social. Un chiffre bien faible au regard des 2,1 millions de familles en attente d’une proposition. 
Le prix du foncier, la hausse du coût des matières premières et la multiplication des normes ont un effet dissuasif. À cela s’ajoute la réticence des maires pour qui autoriser de nouvelles constructions est devenu peu rentable et source de problèmes auprès des habitants. Pour combler le manque et éviter une pénurie encore plus importante dans les années à venir, la commission pour la relance durable de la construction, présidée par François Rebsamen, a présenté le 20 juillet une liste de mesures visant à inciter les maires à autoriser plus de constructions. 

Faites-vous partie des gagnants de la réforme des APL ? 

Six mois après son entrée en vigueur, le gouvernement dresse le premier bilan de la réforme des APL. Depuis le 1er janvier 2021, le calcul de l’aide au logement se base sur les ressources de l’année précédente (contre celles de l’année N-2 auparavant) et est réactualisé tous les 3 mois. Si plus de la moitié des allocataires (52,2 %) n’ont subi aucun changement, 23 % ont vu leur allocation baisser et 6,6 % (394 000 personnes) sont sortis du dispositif. À l’inverse, 18,2 % des allocataires ont eu la bonne surprise de voir le montant de leur APL augmenter. Si l’objectif de la réforme était d’ouvrir un droit plus juste, le nouveau mode de calcul devrait permettre à l’État d’économiser 1,1 milliards d’euros. 

 

SUPERIMMO.COM - Revue du 24 Juillet 2021

AZUR METROPOLE IMMOBILIER - Nice - Roquebrune Cap Martin

Actualités marché immobilier France - Août 2021

French Riviera Real Estate - Property market in France latest news - August 2021

 

 

Nos Coordonnées

TRANSACTION

  • 04 89 08 98 70
  • agence@azurmetropole.com
  • 9 Rue Georges ville
    06300 NICE
  • 163 avenue Louis Pasteur
    06190 ROQUEBRUNE CAP MARTIN

GESTION LOCATION

Se connecter

Nos partenaires

Ils nous ont fait confiance